L'Académie Mondiale des Arts et de la Culture 1973-92

I. 1973 – Fondation de l'Académie

L'Académie Mondiale des Arts et de la Culture (WAAC), a été fondée par et affiliée au Congrès Mondial des Poètes en 1973.

Le second Congrès Mondial des Poètes, à Taïpei, Taïwan, République de Chine, en 1973, a rassemblé environ 400 poètes éminents, originaires de 43 nations. Ils venaient d'Asie, d'Europe, d'Australie, d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud, représentaient plus de 60 associations de poésie, et ont apporté avec eux leur soutien enthousiaste de tous les coins du monde. Au même moment était élaborée et promulguée au monde la charte du Congrès Mondial des Poètes pour sa reconnaissance internationale.

Selon l'article IV de la charte du Congrès Mondial des Poètes, l'Académie Mondiale des Arts et de la Culture était habilitée à distribuer des distinctions honorifiques littéraires à des poètes émérites et à des hommes de lettres. Ces distinctions pouvaient comprendre des citations, des titres de lauréat et des diplômes honoraires.

II. 1974-80 – Préparation en vue de l'Académie

Il fut demandé, lors du second Congrès Mondial des Poètes, à Dr. Tin-wen Chung, président de ce congrès, de prendre la responsabilité de l'Académie et de remplir les objectifs de la charte du Congrès Mondial des Poètes.

Tout d'abord Dr. Chung loua, de la Banque de Taïwan, une maison située dans le « Yangmingshan National Park » pour servir de bureau à l'Académie. Comme l'Académie ne disposait alors ni de fonds ni de personnel, Dr. Chung a payé de sa poche et de son travail personnel toutes les dépenses nécessaires à l'Académie. Il n'était ni un homme riche, ni un homme d'affaires, mais un poète et un écrivain. Depuis il a toujours soutenu l'Académie par ses écrits. En tant que poète chinois, il ne se serait jamais permis de réclamer une aide financière à autrui.

Les quatre fondateurs du mouvement WCP/WAAC, Dr. Amado M. Yuzon, Dr. Krishna Srinivas, Dr. Lou LuTour et Dr. Tin-wen Chung ont recherché ensemble quel serait le meilleur endroit pour servir de siège à l'Académie, tout en laissant le secrétariat à Taïpei. Ces efforts ont été régulièrement infructueux jusqu'à la mort du Dr. Yuzon en Janvier 1979.

Lors du 4° Congrès Mondial des Poètes à Séoul, Corée, en Juillet 1979, 8 administrateurs de l'Académie ont été nommés pour poursuivre les objectifs de la charte du Congrès Mondial des Poètes. Ces 8 administrateurs étaient : Tin-wen Chung, Jeno Platthy, Byung-Hwa Cho, Rosemary C. Wilkinson, Krishna Srinivas, Lou LuTour, P. Brian Cox et Mimmo Morina. Ils ont organisé un conseil d'administration de l'Académie et élu Tin-wen Chung, Lou LuTour et Krishna Srinivas comme Président, Vice-Président et Secrétaire Général de l'Académie. La charte de l'Académie a ensuite été approuvée par les Présidents du Congrès Mondial des Poètes. L'achèvement de l'Académie sous sa première forme était alors atteint.

III. 1981 – Le début des distinctions accordées par l'Académie

Conformément aux chartes du Congrès Mondial des Poètes (WCP) et de l'Académie Mondiale des Arts et de la Culture (WAAC), l'Académie est habilitée à accorder les distinctions suivantes : (1) Poète Lauréat, (2) Doctorat Honoraire en Littérature (Litt.D.) et (3) Doctorat Honoraire en Humanités (L.H.D.) à des poètes qualifiés et à des hommes de lettres.

Le candidat à des distinctions doit obtenir des recommandations de sociétés poétiques ou littéraires des pays membres ou des régions du Congrès Mondial des Poètes, ou être nommé par un administrateur de l'Académie. Le candidat doit offrir, pour permettre son évaluation, au moins deux exemplaires de ses oeuvres publiées sous forme de livres, ainsi que des éléments biographiques. Après l'accord final du conseil, les lauréats seront officiellement informés par le président. Un diplôme leur sera décerné lors d'une cérémonie qui a lieu lors de chaque Congrès Mondial des Poètes ou envoyé par voie postale s'ils sont absents du congrès.

Dans la foulée du congrès de Séoul en 1979, un grand nombre de candidats ont été présentés par des sociétés poétiques et ou littéraires, ou bien ont été proposés par des administrateurs, en vue d'obtenir une distinction, ce qui a triplé le travail de l'Académie.

La sélection des candidats a été faite de manière très impartiale par les juges, puis approuvée par les administrateurs par des échanges de correspondances. Avant le 5° Congrès Mondial des Poètes, qui s'est tenu à San Francisco, en Juillet 1981, l'Académie avait réussi à honorer, avec de diplômes à leur nom : 45 poètes majeurs de 42 nations du titre de Poète Lauréat, 44 poètes éminents de 35 nations du titre de Docteur Honoraire en Littérature et 39 personnalités marquantes du titre de Docteur Honoraire en Humanités. La plupart des lauréats sont venus au congrès de San Francisco pour recevoir leur diplôme en mains propres. Les absents ont reçu leur diplôme par la poste. Tous les lauréats, y compris S.E. Léopold Sedar Senghor, ancien Président du Sénégal, Prof. Richard Eberhart, Conseiller pour la poésie à la bibliothèque du congrès américain, Hon. Edmond Vandercammen, Président de la Biennale Internationale de Poésie de Belgique, ont été heureux d'accepter ces distinctions et ont adressé à l'Académie des réponses de remerciement.

Comme c'était la première fois que l'Académie récompensait ainsi de poètes majeurs de nations majeures autour du monde, les lauréats étaient évidemment nombreux.

IV. 1982-85 – Les distinctions du 6° au 8° congrès

A la suite du 5° congrès de San Francisco aux Etats-Unis en 1981, un secrétariat a été créé au Luxembourg, à l'initiative du secrétaire général Dr. Mimmo Morina qui a pris en charge trois congrès : le 6°, à Madrid en Espagne en 1982, le 7° à Marrakech au Maroc en 1984 et le 8° à Corfou en Grèce en 1985. A chaque congrès eut lieu une cérémonie de remise des distinctions. L'annonce des lauréats était faite avant la remise officielle des diplômes, qui constituait un des grands moments du congrès.

Lors du 6° congrès à Madrid en 1982, l'Académie a accordé un Doctorat Honoraire en Littérature à 35 poètes éminents de 15 nations et un Doctorat Honoraire en Humanités à 14 personnalités éminentes de 7 nations. Aucun titre de Poète Lauréat n'a été distribué à cette occasion.

Lors du 7° congrès à Marrakech en 1984, l'Académie a accordé un Doctorat Honoraire en Littérature à 39 poètes, la plupart poètes majeurs de pays africains, et un Doctorat Honoraire en Humanités à 16 personnalités éminentes de 5 nations, y compris S.M. le roi Hassan II du royaume hôte du congrès. Aucun titre de Poète Lauréat n'a été distribué à cette occasion.

Lors du 8° congrès à Corfou en 1985, l'Académie a accordé un Doctorat Honoraire en Littérature à 13 poètes éminents de 9 nations et un Doctorat Honoraire en Humanités à 2 personnalités éminentes, y compris S.E. Rajiv Gandhi d'Inde. Aucun titre de Poète Lauréat n'a été distribué à cette occasion.

V. 1986-91 – Les distinctions du 9° au 13° congrès

Le siège de l'Académie fut déplacé de Taïpei, Taïwan, République de Chine, à San Francisco, Californie, Etats-Unis, et l'Académie fur enregistrée dans l'Etat de Californie en tant qu'organisation bénévole (non profit corporation) en 1986. Dans le même temps Dr. Mimmo Morina, Secrétaire Général du WCP, a démissionné. Dr. Rosemary C. Wilkinson, Présidente du 5° congrès à San Francisco a été nommée Secrétaire Générale de l'Académie (WAAC) et en même temps du Congrès (WCP).

Selon les règlements approuvés par l'Etat de Californie, l'Académie Mondiale des Arts et de la Culture (WAAC) devenait le «conseil d'administration du Congrès Mondial des Poètes ». Après la mort de Dr. Lou LuTour, Vice-Président de l'Académie en 1984, sa position a été occupée par Dr. Krishna Srinivas et par Dr. A. Padmanaban.

Lors du 9° congrès, celui de Madras en 1986, l'Académie a accordé un Doctorat Honoraire en Littérature à 24 poètes éminents de 10 nations et un Doctorat Honoraire en Humanités à 8 personnalités éminentes de 4 nations. Aucun titre de Poète Lauréat n'a été distribué à cette occasion.

Lors du 10° congrès, celui de Bangkok en 1988, l'Académie a accordé un Doctorat Honoraire en Littérature à 45 poètes éminents de 20 nations, y compris S.M. le roi Bhumibol Adulyadej et S.A.R. la princesse Maha Chakri Sirindhorn du royaume hôte, et un Doctorat Honoraire en Humanités à 10 personnalités éminentes de 5 nations. Cinq poètes majeurs 5 nations ou états ont reçu le titre de poète Lauréat.

Lors du 11° congrès, celui du Caire en 1990, l'Académie a accordé un Doctorat Honoraire en Littérature à 19 poètes éminents de 10 nations et un Doctorat Honoraire en Humanités à 3 personnalités éminentes de 3 nations. Aucun titre de Poète Lauréat n'a été distribué à cette occasion.

Lors du 12° congrès, celui d'Istanbul en 1991, l'Académie a accordé un Doctorat Honoraire en Littérature à 23 poètes éminents de 11 nations. Aucun titre de Doctorat Honoraire en Humanités, ni de Poète Lauréat n'a été distribué à cette occasion.

Lors du 13° congrès, celui de Haïfa en 1992, l'Académie a accordé un Doctorat Honoraire en Littérature à 30 poètes éminents de 14 nations, à savoir, 9 d'Israël, 3 d'Inde, deux de chacun des pays suivants : Australie, France, Espagne, République de Chine et Etats-Unis, ainsi qu'un de chacun des pays suivants : Chine, Hong Kong, Corée, Qatar, Slovaquie, Suisse, Thaïlande et Turquie. L'Académie a aussi accordé un Doctorat Honoraire en Humanités à 7 personnalités éminentes. Aucun titre de Poète Lauréat n'a été distribué à cette occasion.