Dr._Ernesto_Kahan.jpg

Prof. Dr. Ernesto Kahan

Premier Vice-Président et Secrétaire Général WAAC/WCP

Président co-Fondateur des Nations-Unies des Lettres

Co-Président de l'Union Internationale des Ecrivains Hispano-Americains (UHE)

L'Académie Mondiale des Arts et de la Culture (WAAC), lors de son conseil d'administration dans la ville de Kenosha, aux Etats-Unis, pendant le 31° congrès mondial des poètes en 2011, a décidé de publier une nouvelle version, mise à jour, du livre relatant l'historique du mouvement WAAC/WCP.

J'ai été nommé pour préparer et publier ce livre, avec le projet de le distribuer aux participants du 32° Congrès Mondial des Poètes, prévu en 2012 en Israël, et accompagné d'un tour littéraire des lieux saints.

L'importance croissante de l'Académie Mondiale des Arts et de la Culture (WAAC) et du Congrès Mondial des Poètes (WCP), en même temps que la généralisation populaire de l'internet, imposent de nouvelles lignes d'action pour atteindre les objectifs de l'Académie. Ce livre est inséparable de ces nouvelles directions.

Le mouvement WAAC/WCP produit une importante interaction bénéfique entre des poètes de tous les continents. Une telle interaction, proche des tendances des Ecoles littéraires dont ils se réclament, retentit sur l'abondante production poétique des membres de l'Académie, qui, sans aucun doute, suivent les normes essentielles du lyrisme, telles qu'elles ont été formulées par Aristote.

La poésie a toujours été considérée comme une création littéraire (Poesis – « ποίησις », «création » en Grec), propre à exprimer des sentiments et des émotions grâce au verbe utilisé avec musicalité et métaphores. Tous ces éléments sont importants et jouent en poésie un rôle fondamental.

Les poètes de l'Académie nous font nous sentir comme des éléments de la société humaine où ils vivent et nous rendent responsables des valeurs esthétiques et de l'usage des mots en vue du bien de l'humanité.