Grâce aux efforts de Dr. S. Mohan et de Dr. Krishna Srinivas, fondateur/président de la «World Poetry Society Intercontinental », fondateur du Congrès Mondial des Poètes et vice président de l’Académie Mondiale des Arts et de la Culture, grâce aussi au parrainage de Dr. M.G. Ramachandran et de Dr. A Padmanaban, « Chief Minister » et « Chief Secretary » de l’Etat du « Tamil Nadu », le 9° congrès eut lieu à Madras, en Inde, du 28 au 31 décembre 1986 sous la présidence de Dr. S. Mohan.

Madras est la capitale du « Tamil Nadu ». Le « Tamil Nadu » est considéré comme la fenêtre du Sud moderne en même temps que le musée d’héritages immémoriaux. Malgré la distance depuis New Delhi, Son Excellence R. Venkatataman, alors vice-président et maintenant président de l’Inde, s’envola jusqu’à Madras, et inaugura aimablement le congrès en émerveillant l’auditoire par son superbe discours d’ouverture « Lutter contre l’injustice ».

Le congrès de Madras réunit plus de 150 poètes éminents, issus de 6 continents. Parmi eux, environ la moitié étaient des poètes locaux et l’autre moitié des poètes de l’étranger. Avec enthousiasme ils ont débattu de ces deux thèmes : (1) Grandeur de la poésie en anglais, et (2) Marche de la poésie vers le 21° siècle. Les discussions et les conclusions furent fructueuses.

La cérémonie d’inauguration eut lieu au « Kalaivanar Arangaam », l’hôtel de ville de Madras. Les séances générales eurent lieu au « Rajali Hall », un lieu de conférences magnifique. Après le congrès, une visite touristique de trois jours suivit. Avec immense intérêt et grand plaisir les poètes visitèrent des sites culturels de l’Asie du Sud.

Peu après le congrès furent publiés un rapport de 140 pages et une anthologie du congrès de Madras.